Vadim Vernay

Soundtracks I dans La Mine

Vadim Vernay - Soundtracks - La Mine

Catégorie : Soundtracks I

Soundtracks I, le nouvel album de Vadim Vernay reçoit sa première chronique. Et c’est le fanzine La Mine qui en est à l’origine. Revenant en premier lieu sur l’histoire particulière de cet album, le fanzine salue le croisement réussi de la musique classique et de la musique contemporaine.

Un piano, des cordes, du larsen... le tout mis en scène et flirtant avec les spectres de Philip Glass, Cage ou Richter, mais avec l'humour décousu d'un Comelade.

LA MINE

La fluidité d’une musique aérienne et cette capacité de Vadim Vernay a faire surgir les images séduit également. Un grand merci à La Mine et ses mineurs pour cette première chronique !

Soundtracks I est disponible en téléchargement uniquement et en exclusivité sur Bandcamp.

Vadim Vernay annonce la sortie de Soundtracks I

Vadim Vernay - Soundtracks I

Catégorie : Soundtracks I

En pleine préparation de son quatrième album prévu pour le printemps 2022 et comme une respiration dans un monde en apnée depuis des mois, Vadim Vernay nous offre Soundtracks I, un album surprise, un album « qui n’était pas prévu dans les plans ». Un album qui, pour peu qu’on se laisse faire, devient très vite entêtant.

Soundtracks I est la bande son de la pièce de théâtre L’affaire Calas, Etc., écrite par Frédéric Révérend, mise en scène par Olivier Broda pour le Théâtre du Temps Pluriel. Il y est question d’insouciance, de lumière, d’oiseaux mais aussi de cachots, de croyances, de folie et de toutes les autres choses qui ont nourries cette affaire sordide qui un jour défraya la chronique.

Vadim Vernay - Soundtracks I

Un album à part

La musique composée par Vadim Vernay à cette identité et cette singularité qui nous permet cependant de nous détacher de l’histoire. C’est un album en suspends. Les tout premiers pas y sont apaisants, insouciants, puis le chemin s’escarpe très vite. On reconnaît le goût de Vadim Vernay pour des productions ciselées. Mais le geste est ici celui de l’épure. Est-ce en raison du rôle « en retrait » d’une bande originale ou de cet étrange mélange entre musique classique et approche contemporaine quasi sérielle ? Soundtracks I captive autant par sa musique que par ses silences fertiles.

Les précédents albums de Vadim Vernay avaient déjà une touche cinématographique. La capacité de faire surgir les images, de créer des ambiances. Des premières productions électro saluées par Trax, Le Printemps de Bourges et Les Inrockuptibles au rock indie, à la voix et au songwriting de son troisième album, Vadim Vernay continue de surprendre. Cette fois-ci Soundtracks I déroule un film sous nos yeux. A paraître le 21 mai prochain, en exclusivité sur Bandcamp !